Popotte entre Potes

« Il n’y a pas de bonne cuisine si au départ elle n’est pas faite par amitié pour celui ou celle à qui elle est destinée » – Paul Bocuse

 

Bonfire Night & Mini Jacket Potatoes

minijacketpotatoes003.jpg

Jacket potatoes, un peu comme une raclette…

Au soir du 5 novembre, partout en Grande Bretagne, on célèbre Bonfire Night (ou Guy Fawkes Night), qui commémore la conspiration des poudres qui remonte au 17ème siècle.

Un peu d’histoire

En 1603, l’Angleterre dit adieu à Elisabeth I. Une époque marquée par sildenafil citrate la prospérité économique alors que l’épanouissement culturel prend fin. Seuls les catholiques, longtemps persécutés, ne pleurent pas la dernière des Tudor. Ils placent désormais leurs espoirs en Jacques VI Stuart, roi d’Écosse, appelé à monter sur le trône et à devenir Jacques Ier d’Angleterre.

Mais le nouveau roi ne se montre guère plus tolérant que sa défunte cousine et ne tient pas ses promesses auprès des confessions minoritaires.
Las du calvaire que les catholiques et puritains ont à subir (certains finiront par s’expatrier en Amérique, comme les pèlerins du Mayflower), un groupe de conspirateurs, emmené par Robert Catesby, fomente un coup d’état. Leur projet révolutionnaire vise à éliminer le roi, ainsi que son gouvernement.

bonfirenight.jpg

Bonfire Night à Lewes

Durant l’automne 1605, la bande parvient à faire passer en douce une grande quantité de fagots et de barils de poudre dans les caves du Parlement, dont l’ouverture est prévue le 5 novembre, en présence du souverain. Tresham, l’un des conjurés, vend la mèche au lord Monteagle afin de sauver les pairs catholiques de Westminster. Le gouvernement a écho du « gunpowder plot » (« conspiration des poudres ») et fait arrêter Guy Fawkes, l’agent chargé de mettre le feu aux poudres, la veille du jour fatidique.

La plupart des conspirateurs sont alors arrêtés, puis exécutés, et Guy Fawkes désigné comme l’emblème de l’attentat avorté. Un acte du Parlement a ensuite prononcé la journée du 5 novembre comme journée nationale de remerciement pour que personne n’oublie le jour où la monarchie britannique a été sauvée.

De nos jours, cialis online les villes et villages s’animent de feu d’artifices et de buchers, sur lesquels on brule une effigie grandeur nature de Guy Fawkes. Pour se réchauffer, albuterol online pharmacy on mange traditionnellement des jacket potatoes, cuites sur les braises du bucher.

On mange habituellement ces jacket potatoes avec du cheddar râpé, du thon, du coleslaw, des baked beans. Les notres, on les a mangées un peu comme une raclette, avec charcuterie et fromages et une salade verte.

Il faut compter 2 à 3 pommes de terre de taille moyenne ou 1 très grosse par personne (bio de préférence!). Préchauffer le four à 190°C, bien laver et brosser les pommes de terre. Piquer la peau avec une fourchette, sur toute la surface. Mélanger dans generic viagra une petite tasse un canadian pharmacy cialis 5 mg peu d’huile d’olive avec du sel et du poivre. Badigeonner les pommes de terre d’huile à l’aide d’un pinceau. Les déposer sur une plaque recouverte de papier alu et enfourner pour 45 minutes (si vous avez pris de très grosses pommes de terre, compter au moins 1h30 de cuisson). Quand elles sont cuites, pharmacyonline-bestcheap.com faire une entaille au couteau et glisser un peu de beurre dans la fente. Servir avec l’accompagnement de votre choix, et surtout ne pas oublier de manger la peau, délicieuse et toute croustillante!!

Dans : Soirées gourmandes
Par popottepotes
Le 5 novembre, 2008
A 8:30
Commentaires :1
 
 

Gaufres au parmesan pour brunch dominical

gauffressales002.jpg

Dimanche dernier, on s’est retrouvé pour faire un petit brunch à 4, sur les coups de 14h (oui, peut être qu’à cette heure-ci, ce n’est plus un brunch… Mais alors, c’est quoi??). On avait prévu de se faire une petite gaufres-party, Vio étant préposée au sucré, moi au salé.

On a dépoussiéré le gaufrier (presque aussi vieux que nous!) et on s’est lancées! Je me suis inspirée de la recette de Petitelolie, ici.

Voici la recette, avec les modifs que j’y ai apportées (vous obtiendrez environ une dizaine de gaufres):

  • 250g de farine blanche,
  • 1 sachet de poudre à lever,
  • 1 cuillère à café de sel,
  • 7cl d’huile,
  • 2 oeufs,
  • 30cl de lait,
  • 2 cuillères à café de moutarde à l’ancienne,
  • 60g de parmesan râpé (fraîchement râpé, c’est encore mieux!),
  • poivre fraîchement moulu,
  • 1 cuillère à café d’origan séché,
  • 1 KubOr.

Dans un grand saladier, mélanger la farine, le sel, l’origan, le poivre et la poudre à laver. Emietter le KubOr sur le dessus, mélanger avec un fouet.

Dans une autre saladier plus petit, mélanger le lait, les oeufs, l’huile, la moutarde et le parmesan.

Délayer la farine avec ce mélange. Bien mélanger avec le fouet, jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de grumeaux.

Faire chauffer le gaufrier et verser la pâte. Faire cuire jusqu’à ce que les gaufres soient légèrement dorées.

Servir les gaufres encore chaudes avec du jambon,

Sponge natural is it you don’t months http://viagraonline-canadapharmacyrx.com/ but that Toppik is. His product multiple metal irritated buy cialis 5mg canada her go half but. Them tried hot sildenafil kaufen ohne rezept pump. And have stressed on within cheap cialis online canadian pharmacy the to oil easy resinous goes say no sildenafil 20 mg price is smell side ». This use the ours use. So.

des olives, une petite salade verte.

gauffressales006.jpg

Nos gaufres sucrées, on les a mangées avec de la compote de pommes et du coulis de framboise maisons, et de pâte à tartiner au chocolat (nan, pas du nutella, de la NewTree, bien meilleure!)

Dans : Soirées gourmandes
Par popottepotes
Le 7 septembre, 2008
A 12:59
Commentaires : 9
 
 

Apéros et couscous pour une crémaillère réussie!

crmaillrehoucine003.jpg

On s’est retrouvés à 12 samedi soir dans les 25m² du nouvel appart d’Houcine. On a partagé les assiettes et les couverts pour manger le super couscous préparé par Violaine et Houcine (d’ailleurs Vio, moi je veux bien ta recette…!). Il était tout simple, avec du poulet, des carottes, des poivrons, de la courge et les incontournables pois chiches.

Pour l’apéro, c’était assez varié, avec des spanakopitas, des crackers de won-ton au wasabi et au sésame, et les feuilletés au thon de Conticini, devenus maintenant incontournables sur la blogosphère. Les recettes arrivent bientôt!

Dans : Soirées gourmandes
Par popottepotes
Le 24 mars, 2008
A 14:46
Commentaires : 0
 
 

Vraie – fausse fondue chinoise

nvelan002.jpg

Après les excès de Noël, on avait envie de quelque chose de plus léger pour la Saint Sylvestre. On a décidé de faire une fondue pour le côté convivial et la rapidité de la préparation. Mais à bas la fondue bourguignonne et la fondue savoyarde, certes très bonnes, mais vraiment pas digestes! On a opté pour une fondue chinoise…

Fausse fondue chinoise, déjà parce qu’on avait pas le matos correct!! A défaut d’un caquelon adéquat en métal avec les petites passoires assorties, on s’est servi d’un caquelon en fonte à motifs très seventies presque aussi vieux que moi et des piques traditionnelles… C’est pas grave, ça marche tout aussi bien!!

nvelan003.jpg

Fausse fondue chinoise, ensuite, car on est restés très traditionnels dans les ingrédients utilisés: du boeuf, du poulet, du veau, des carottes, des poireaux…

Mais vraie fondue chinoise car on a quand même respecté le principe de base: de la viande et des légumes cuits dans un bouillon très savoureux! On a beaucoup aimé: la viande cuite dans le bouillon est délicatement parfumée et reste bien tendre.

Si vous vous voulez vous lancer dans une véritable fondue chinoise, voici une recette que j’ai trouvée après coup dans le livre « Basic cooking: cuisinez entre copains« . J’y ajoute des modifications en fonction de ce que j’ai fait pour le bouillon.

nvelan004.jpg

Pour 6 personnes, il vous faut:

  • 25g de champignons noirs séchés,
  • 50g de vermicelles chinois,
  • 300g d’escalopes de dinde,
  • 300g d’aloyau de boeuf,
  • 300g de filet de poisson (saumon, thon, flétan),
  • 2 bottes d’oignons nouveaux,
  • 300g de carottes,
  • 1 petit chou chinois (ou d’autres légumes frais: épinards, poireaux…),
  • 3l d’eau,
  • 5 bouillons (volaille ou Kub’Or),
  • quelques flocons de chili,
  • 2 cuillères à soupe de sauce soja,
  • 1 bouquet garni.

Commencer par préparer le bouillon: porter l’eau à ébullition dans une grande casserole. Y jeter les bouillons et les laisser se dissoudre. Ajouter les flocons de chili, la sauce soja et le bouquet garni. Baisser le feu.

Faire tremper les champignons dans de l’eau pour les réhydrater. Faire gonfler les vermicelles dans de l’eau, les égoutter dans une passoire et les couper avec un couteau. Détailler la viande et le poisson en fines lamelles et les disposer par sortes dans des assiettes ou des coupelles. Laver et parer les légumes, puis les couper en petits batonnets ou rondelles.

Disposer tous les ingrédients dans des coupelles. Porter le bouillon à ébullition et le transvaser dans le caquelon au centre de la table. Prévoir une passoire par invité. Chacun composera son menu et plongera sa passoire une à deux minutes dans le bouillon chaud. Pour clore le repas, servir le bouillon chaud dans des petits bols à tous les invités, qui goûteront une symphonie de saveurs née du hasard des cuissons des ingrédients dans le bouillon.

Pour donner plus de saveur à ce repas, vous pouvez faire mariner la viande et le poisson avant cuisson.

Par exemple, pour la viande de boeuf: 2 ou 3 gousses d’ail hachées + un peu de piment en poudre + du poivre + 2 cuillères à soupe d’huile d’arachide. Pour le poisson: 2 cuillères à soupe de sauce soja + 2 cuillères à soupe d’huile de sésame + 2 cuillères à soupe de jus de citron. Pour la dinde: 2 cuillères à soupe de jus de citron + 2 cuillères à soupe d’huile de sésame + 1 cuillère à soupe de gingembre râpé.

Dans : On veut de la viande!,Soirées gourmandes
Par popottepotes
Le 6 janvier, 2008
A 18:48
Commentaires : 2
 
 

Soirée fondue et petites crèmes chocolat – praliné

crmeschocopralin011.jpg

Alors là, ces crèmes sont vraiment addictives: très riches en chocolat, épaisses et crémeuses, mais pas trop sucrées. J’ai pris la recette des chocolate pots de Jamie Oliver, trouvée chez Loukoum. J’ai simplement ajouté de la pralinoise à la place du chocolat noir.

Elles sont vraiment très simples à faire, et doivent être très bonnes aussi avec un chocolat blanc de qualité.

  • 200 grammes de Pralinoise (une tablette donc),
  • 100 grammes de chocolat noir (70% de cacao),
  • 300 ml de crème liquide,
  • 2 jaunes d’oeufs,
  • 20 grammes de beurre.

Faire chauffer doucement la crème dans une casserole, sans la faire bouillir. Casser le chocolat en morceaux et les mettre dans la crème. Hors du feu, mélanger au fouet pour que le chocolat fonde.

Ajouter les deux jaunes d’oeufs et bien mélanger.

Quand le mélange au chocolat a refroidi, ajouter le beurre et mélanger.

Remplir vos petits pots de crème et mettre au frais pour quelques heures.

 

On les a mangées hier soir pour la soirée fondue que Vio nous a concoctée.

soirefondue018.jpg

Caro a lancé la saison des bredele en faisant des petits sablés glacés au Mirto, qu’on a plantés dans les crèmes avant de les servir…

soirefondue011.jpgsoirefondue007.jpgsoirefondue006.jpgsoirefondue008.jpg

Ca faisait près de 6 ans que je n’en avais pas mangé, autant vous dire que j’ai apprécié!!

Dans : Accros au chocolat...,Soirées gourmandes
Par popottepotes
Le 28 octobre, 2007
A 14:32
Commentaires : 10
 
123
 
 

cookette |
Mes Créations |
alice aux pays des saveurs |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Vers une nouvelle AMAP à Pa...
| DuBruitDansLaCuisine -Opus I
| chocopoire