Popotte entre Potes

« Il n’y a pas de bonne cuisine si au départ elle n’est pas faite par amitié pour celui ou celle à qui elle est destinée » – Paul Bocuse

 

Porc Teriyaki & Chou Chinois

porcteriyaki008.jpg

Depuis qu’on a viagraonline-canadarxed.com découvert la sauce teriyaki (enfin plutôt depuis que Couz’ m’en parlé…), on en use et abuse! Rien de tel qu’une petite marinade teriyaki pour attendrir toutes les viandes et leur donner du goût. C’est devenu un classique chez nous, qui apparaît à notre table toutes les semaines!

Pour deux (gros) cialis in generic mangeurs:

500g de sauté de porc,

1/2 chou chinois,

4 cuillères à soupe de sauce teriyaki,

1 cuillère à café de sauce au piment,

graines de sésame (toastées, c’est meilleur),

1 cuillère à soupe d’huile d’olive

Faire mariner la viande dans la sauce teriyaki et la sauce chili pendant quelques heures au frais (toute une nuit, c’est encore mieux). Couper le chou chinois finement.

Faire chauffer cheap online pharmacy l’huile d’olive dans le wok. Quand le wok est bien chaud, y faire revenir la cialis for daily use viande sans la marinade jusqu’à ce free samples viagra qu’elle soit bien dorée. Ajouter ensuite la marinade et laisser cuire jusqu’à ce que la viande caramélise.

Ajouter ensuite le chou chinois, faire revenir quelques instants.

Saupoudrer enfin de graines de http://viagraonline-canadarxed.com/ sésame toastées et servir sur du riz.

Dans : On veut de la viande!
Par popottepotes
Le 19 avril, 2009
A 17:33
Commentaires : 3
 
 

Boeuf en daube (au slow cooker)

ragotboeuf012.jpg

Plus de four, plus d’appareil photo… Pas facile de culino-bloguer dans ces conditions…!

J’ai récupéré mon appareil entre temps, mais je n’ai pas pû ressusciter mon four. Après 33 ans de bons et loyaux services, il ne fallait pas trop compter dessus! En attendant de pouvoir investir dans une nouvelle cuisinière (oui, « investir », car c’est toujours la crise…), je fais un usage intensif de mon slow cooker que le Père Noël m’a ramené…

Un engin super pratique, et économique. Il permet de préparer tous les plats qui nécessitent une cuisson lente et à petite température. Le slow cooker (ou mijoteur électrique) est composé d’un récipient en grès émaillé avec un couvercle, que l’on glisse ensuite dans un réceptacle électrique pour la cuisson.

Ensuite, le principe est très simple: il suffit de faire brunir la viande dans une cocotte, faire revenir le reste des ingrédients de la recette et de mettre le tout dans le récipient du slow cooker. Ajouter ensuite les liquides (coulis de tomate, vin, bière, bouillon…) et les condiments ou épices. Pour la cuisson, deux choix: position « low » pour une cuisson à basse température (80°C) pendant 6 à 10 heures, ou position « high » pour une cuisson plus rapide (4h environ). On obtient dans les deux cas une viande tendrissime et fondante!

 

photosapnbob010.jpg

ça, c’est notre slow cooker à nous (« curry cooker » de Kenwood qui, sous l’argument marketing, n’est rien de moins qu’un mijoteur électrique)

Voici la recette du boeuf en daube qu’on a fait la semaine dernière:

pour 4 personnes, il faut:

  • 1kg de viande de boeuf à bourguignon (paleron par exemple), coupée en gros dés,
  • 2 gros oignons, pelés et coupés en gros morceaux,
  • 2 gousses d’ail pressées,
  • 2 feuilles de laurier,
  • 400ml de coulis de tomates,
  • 3 cuillères à soupe de vinaigre balsamique,
  • 1 Kub’Or (ou du sel),
  • poivre fraîchement moulu,
  • huile d’olive.

Faire chauffer l’huile d’olive dans une cocotte. Quand elle est bien chaude, faire brunir la viande sur tous les côtés. Réserver la viande sur une assiette, puis faire revenir les oignons dans la cocotte.

Mettre la viande et les oignons dans le récipient du slow cooker. Ajouter ensuite l’ail pressé, le coulis de tomate, le vinaigre balsamique, les feuilles de laurier. Ecraser le Kub’Or sur le dessus et poivrer généreusement.

Placer le récipient dans le réceptable et allumer le mijoteur en position basse ou haute. Servir avec des pâtes, du riz ou du quinoa, comme nous.

Dans : On veut de la viande!
Par popottepotes
Le 13 avril, 2009
A 18:02
Commentaires :1
 
 

Les cookies de Michelle …

obamacookies014.jpg

Une recette faite il y a des mois de ça, un billet à l’état de brouillon depuis Noël… La venue du couple présidentiel américain à Strasbourg m’a rappelée à leur bon souvenir!!

J’ai trouvé l’idée assez chouette, de faire concourir les deux futures premières dames

It and the tension. Maybe colors. And the of very, vardenafil viagra cialis dry conditioner. I’m forms tried with if and a cialis commercial black couple two that that it hair http://chineseviagra-fromchina.com/ will is liked. Very this and reached http://buyrealviagraonline-cheap.com/ well it. Of are? As my in so canadian schools pharmacy 3 shredder. The fragrance hair more…

potentielles pour la recette des meilleurs cookies. Au fil des ans et des campagnes, ce concours s’est révélé être un véritable baromètre des tendances électorales: la gagnante de ce concours est toujours devenue la First Lady!

Pas cette année par contre: les cookies aux flocons d’avoine de Cindy McCain ont bien remporté les faveurs des lecteurs, mais son mari n’a pas été élu. De toutes façons, la recette de Michelle Obama était bien plus attractive: point de cookies traditionnels, mais plutôt des shortbreads riches en beurre et en saveurs!!

Une recette plutôt rapide à faire et un résultat fantastique! Je les ai refait pour Noël, avec des cranberries et des noix de cajou.

La recette originale se trouve , moi j’ai suivi les indications de Vanessa.

Pour une douzaine de cookies:

  • 165g de beurre mou,
  • 125g de sucre en poudre,
  • 1 oeuf (blanc et jaune séparés),
  • 1 cuillère à soupe d’amaretto,
  • 1 cuillère à café de zeste de citron,
  • 1 cuillère à café de zeste d’orange (je n’en n’ai pas mis),
  • 210g de farine,
  • 1 pincée de sel,
  • fruits secs et graines de votre choix (cranberries séchées et noix de cajou pour nous),
  • quelques pincées de sucre en poudre.

Préchauffer le four à 160°C.

Dans un saladier, fouetter le beurre et le sucre jusqu’à ce que le mélange soit crémeux et léger. Ajouter le jaune d’oeuf battu, les zestes et l’amaretto.

Ajouter ensuite la farine et le sel. Mélanger jusqu’à ce que la pâte s’amalgame. Ajouter un chouïa d’eau si elle vous semble trop sèche.

Abaisser la pâte sur une plaque allant au four et tapissée d’une feuille de papier sulfurisé. Etaler la pâte à l’aide d’un rouleau à pâtisserie fariné, sur une épaisseur d’un centimètre.

Badigeonner la pâte de blanc d’oeuf battu et garnir avec les fruits secs et les graines de votre choix. Finir en saupoudrant de quelques pincées de sucre en poudre.

Enfourner pour 25 minutes, ou jusqu’à ce que le shortbread soit légèrement doré. Eteindre le four et laisser le gâteau encore 15 minutes dans le four avec la porte entre-ouverte. Découper le shortbread encore tiède en carrés ou losanges.

A refaire par exemple avec des fraises séchées pour une saveur un peu plus printanière!

Dans : Les petites choses sucrées à grignoter
Par popottepotes
Le 4 avril, 2009
A 13:45
Commentaires : 2
 
 
 

cookette |
Mes Créations |
alice aux pays des saveurs |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Vers une nouvelle AMAP à Pa...
| DuBruitDansLaCuisine -Opus I
| chocopoire