Popotte entre Potes

« Il n’y a pas de bonne cuisine si au départ elle n’est pas faite par amitié pour celui ou celle à qui elle est destinée » – Paul Bocuse

 
  • Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 5 novembre 2008

Bonfire Night & Mini Jacket Potatoes

minijacketpotatoes003.jpg

Jacket potatoes, un peu comme une raclette…

Au soir du 5 novembre, partout en Grande Bretagne, on célèbre Bonfire Night (ou Guy Fawkes Night), qui commémore la conspiration des poudres qui remonte au 17ème siècle.

Un peu d’histoire

En 1603, l’Angleterre dit adieu à Elisabeth I. Une époque marquée par sildenafil citrate la prospérité économique alors que l’épanouissement culturel prend fin. Seuls les catholiques, longtemps persécutés, ne pleurent pas la dernière des Tudor. Ils placent désormais leurs espoirs en Jacques VI Stuart, roi d’Écosse, appelé à monter sur le trône et à devenir Jacques Ier d’Angleterre.

Mais le nouveau roi ne se montre guère plus tolérant que sa défunte cousine et ne tient pas ses promesses auprès des confessions minoritaires.
Las du calvaire que les catholiques et puritains ont à subir (certains finiront par s’expatrier en Amérique, comme les pèlerins du Mayflower), un groupe de conspirateurs, emmené par Robert Catesby, fomente un coup d’état. Leur projet révolutionnaire vise à éliminer le roi, ainsi que son gouvernement.

bonfirenight.jpg

Bonfire Night à Lewes

Durant l’automne 1605, la bande parvient à faire passer en douce une grande quantité de fagots et de barils de poudre dans les caves du Parlement, dont l’ouverture est prévue le 5 novembre, en présence du souverain. Tresham, l’un des conjurés, vend la mèche au lord Monteagle afin de sauver les pairs catholiques de Westminster. Le gouvernement a écho du « gunpowder plot » (« conspiration des poudres ») et fait arrêter Guy Fawkes, l’agent chargé de mettre le feu aux poudres, la veille du jour fatidique.

La plupart des conspirateurs sont alors arrêtés, puis exécutés, et Guy Fawkes désigné comme l’emblème de l’attentat avorté. Un acte du Parlement a ensuite prononcé la journée du 5 novembre comme journée nationale de remerciement pour que personne n’oublie le jour où la monarchie britannique a été sauvée.

De nos jours, cialis online les villes et villages s’animent de feu d’artifices et de buchers, sur lesquels on brule une effigie grandeur nature de Guy Fawkes. Pour se réchauffer, albuterol online pharmacy on mange traditionnellement des jacket potatoes, cuites sur les braises du bucher.

On mange habituellement ces jacket potatoes avec du cheddar râpé, du thon, du coleslaw, des baked beans. Les notres, on les a mangées un peu comme une raclette, avec charcuterie et fromages et une salade verte.

Il faut compter 2 à 3 pommes de terre de taille moyenne ou 1 très grosse par personne (bio de préférence!). Préchauffer le four à 190°C, bien laver et brosser les pommes de terre. Piquer la peau avec une fourchette, sur toute la surface. Mélanger dans generic viagra une petite tasse un canadian pharmacy cialis 5 mg peu d’huile d’olive avec du sel et du poivre. Badigeonner les pommes de terre d’huile à l’aide d’un pinceau. Les déposer sur une plaque recouverte de papier alu et enfourner pour 45 minutes (si vous avez pris de très grosses pommes de terre, compter au moins 1h30 de cuisson). Quand elles sont cuites, pharmacyonline-bestcheap.com faire une entaille au couteau et glisser un peu de beurre dans la fente. Servir avec l’accompagnement de votre choix, et surtout ne pas oublier de manger la peau, délicieuse et toute croustillante!!

Dans : Soirées gourmandes
Par popottepotes
Le 5 novembre, 2008
A 8:30
Commentaires :1
 
 
 

cookette |
Mes Créations |
alice aux pays des saveurs |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Vers une nouvelle AMAP à Pa...
| DuBruitDansLaCuisine -Opus I
| chocopoire