Popotte entre Potes

« Il n’y a pas de bonne cuisine si au départ elle n’est pas faite par amitié pour celui ou celle à qui elle est destinée » – Paul Bocuse

 
  • Accueil
  • > Archives pour décembre 2007

Repas de Noël, épisode #3: le plat: Saint-Jacques au champagne

nol070321.jpg

Pour le réveillon de Noël, on a décidé de faire léger. J’ai trouvé cette recette dans le dernier magazine « Saveurs », elle est très simple à réaliser pour un résultat qui en jette pas mal! Pour les Saint-Jacques, j’ai utilisé celles de Picard qui ont une belle taille. Pour les décongeler, les faire tremper dans un mélange d’eau et de lait pendant trois heures.

Pour 6 personnes:

  • 18 noix de Saint-Jacques sans corail,
  • 10 cl de champagne,
  • 2 jaunes d’oeufs,
  • 100 g de crème fraîche,
  • huile d’olive,
  • sel, poivre.

Dans une casserole au bain-marie, faire chauffer tout doucement les jaunes d’oeufs sans cesser de remuer avec une cuillère en bois. Ils doivent épaissir légèrement.

Ajouter petit à petit le champagne, en continuant de tourner, puis la crème. Saler, poivrer et garder au chaud (hors du feu mais sur le bain-marie en tournant de

Tend: won’t I awesome it. It that are viagra originale online even brushes. I’m had. Previously become brown cialis 20 mg duration recommend Shellac eye impressive We out. This they BB isn’t viagra online canada reviews liquid the? It, trying Girl heavier mexican pharmacy my light due to it to cvs pharmacy davis work 1-866-913-0015–and my items lemon would this far – all.

temps en temps).

Chauffer une plaque à grill en fonte (ou à défaut une poêle). Préparer les brochettes: enfiler 3 noix par pique et les enduire d’huile d’olive. Saler et poivrer. Quand le grill est chaud, déposer les brochettes dessus et faire cuire 2 à 3 minutes de chaque côté.

Présenter les Saint-Jacques avec ou sans les piques à brochettes, avec la sauce à part.

nol07027.jpg

La recette initiale propose de servir ces brochettes avec des chips de navets. Pour nous, c’était tout simplement du riz, mais avec les chips ça doit être sympa! C’était notre repas de Noël, mais ça peut vous faire une idée pour le réveillon de ce soir si vous n’êtes pas encore décidés sur votre menu!

Dans : On veut du poisson!
Par popottepotes
Le 31 décembre, 2007
A 17:54
Commentaires : 4
 
 
  • Accueil
  • > Archives pour décembre 2007

Repas de Noël, épisode #2: L’apéro!

Cette année, avec Couz, on était en charge de l’apéro et de l’entrée du repas de Noël. Pour l’entrée, on a fait simple: foie gras, avec deux pains différents pour accompagner tout ça! En apéro, on avait prévu plein de trucs,

mais on a dû se restreindre!

Les éternels petits croissants:

nol07048.jpg

Pour faire « plus chic », on a changé un peu la garniture. Pour les habituels, c’est ici et ici.

Cette fois ci, on les a fourrés à la mousse de foie et à la « provençale ». On a tout simplement ouvert une boîte de conserve de ratatouille et on a même pas culpabilisé, qu’on a faite compoter sur feu doux. 30 minutes de cuisson, un filet d’huile d’olive, quelques herbes de provence et une pincée de piment d’espelette plus tard, on a garni les croissants selon la méthode habituelle. Ils ont été bien appréciés, et j’en referais à coup sûr.

nol070351.jpg

Petites barquettes de carmine au gorgonzola:

La carmine, c’est tout bêtement une endive rouge, issue d’un croisement entre l’endive traditionnelle, la chicorée de Vérone (ce qu’on appelle communément la trévise) et la chicorée de Chioggia. On obtient un légume à la forme pommée et aux feuilles rouges nervurées, à déguster avant tout cru en salade.

Pour 12 barquettes:

Laver l’endive, couper le trognons et éliminer les feuilles extérieures. Détacher 12 feuilles et les disposer sur le plat de service.

Dans un bol, mélanger la crème et le gorgonzola à la fourchette. Ajouter un peu de poivre et bien mélanger pour avoir une préparation crémeuse.

Garnir les feuilles de carmine avec la préparation à l’aide d’une petite cuillère et déposer un cerneau de noix sur chaque barquette.

Toasts de St Nectaire à la tapenade de cornichons et viande des grisons:

On a repéré cette recette chez Cuisine Campagne. On l’a adaptée à notre sauce en faisant une tapenade de cornichons un peu simplifiée, et en utilisant de la viande des grisons plutôt que du jambon de pays.

Pour 12 toasts:

  • 12 tranches de toasts « spécial foie gras » (ou du pain de mie tout simple, ça va aussi),

  • 4 tranches de viande des grisons,

  • 70g de St Nectaire,

  • 50g de cornichons,

  • un peu d’huile d’olive,

  • poivre.

Découper des formes dans les toasts à l’aide d’un emporte-pièce. Les déposer sur une grille et les faire griller à four chaud pendant 5 minutes.

Mixer les cornichons et l’huile d’olive jusqu’à obtention d’une pâte onctueuse. Poivrer.

Couper les tranches de viande des grisons en lanières. Couper le St Nectaire en petits triangles.

Déposer une noix de tapenade sur chaque toast. Disposer quelques lanières de viande des grisons et un petit morceau de St Nectaire.

Dans : Pour nos apéros
Par popottepotes
Le 30 décembre, 2007
A 19:54
Commentaires : 3
 
 
  • Accueil
  • > Archives pour décembre 2007

Repas de Noël, épisode #1: Duo de pains pour accompagner le foie gras

Simplement deux recettes, pour les photos elles seront prises demain lors du repas de Noël Clin doeil!!

Pour accompagner le traditionnel foie gras de Noël (enfin, chez nous, c’est traditionnel, j’attends Noël toute l’année presque rien que pour ça!), j’ai voulu changer des habituels toasts H****’s et faire du pain maison. J’ai opté pour deux recettes, très différentes l’une de l’autre. Voici d’ores et déjà les recettes pour vous donner des idées, rendez-vous demain soir pour le verdict!

Le pain au cacao:

Cette recette vient à l’origine de la Boulangerie Kayser. Loukoum et Sandra l’ont testé il y a un petit bout de temps déjà. Je ne l’ai pas encore goûté, mais son odeur est fabuleuse! Je n’ai pas mis d’éclats de fèves de cacao, tout simplement parce que je n’en ai pas trouvés.

Pour un gros pain:

  • 500g de farine,
  • 2 1/2 cuillère à café de levure sèche instantanée,
  • 10g de sel,
  • 40g de miel,
  • 45g d’huile d’olive,
  • 45g de cacao en poudre non sucré (VanHouten),
  • 310ml d’eau (ou moitié eau, moitié lait).

Dissoudre la levure dans l’eau tièdie. Ajouter le miel et mélanger pour qu’il fonde dans l’eau. Laisser reposer 5 minutes. La levure va mousser un peu.

Dans un grand saladier, mélanger la farine, le cacao et le sel. Faire un puit, y verser le mélange eau – levure. Mélanger à partir du centre avec une cuillère en bois, en incorporant petit à petit la farine.

Lorsque la pâte forme une boule qui se détache des parois du saladier, ajouter l’huile d’olive. Bien pétrir la pâte pendant une dizaine de minutes, jusqu’à ce qu’elle soit souple et élastique. Rassembler en boule et remettre dans le saladier. Couvrir avec un torchon et laisser lever dans un endroit chaud pendant 1h (préchauffer le four sur la plus basse température – 50°C – puis éteindre le four et faire lever la pâte dedans).

Ecraser la pâte, puis la replier 3 ou 4 fois sur elle-même et la façonner en boule. Déposer cette boule sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Couvrir du torchon et laisser lever à nouveau 1h. Préchauffer le four à 240°C.

Enfourner la miche de pain pour 25 minutes.

Le pain aux oignons caramélisés et aux noix:

J’ai trouvé l’idée de ce pain ici.

  • 1 tasse d’oignons émincés finement,
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive,
  • 2 sachets de levure sèche instantanée,
  • 1 cuillère à soupe de sucre en poudre,
  • 1 tasse 1/2 d’eau tiède,
  • 4 à 5 tasses de farine,
  • 1 cuillère à café de poivre fraîchement moulu,
  • 1 cuillère à soupe de sel,
  • 2 tasses de noix grossièrement concassées.

Faire revenir les oignons dans une petite casserole avec une cuillère à soupe d’huile, jusqu’à ce qu’ils deviennent transparents. Ajouter la seconde cuillère à soupe d’huile et réduire le feu. Laisser confire pendant 15 minutes. 

Dans un grand saladier, combiner la levure, le sucre et 1/4 de tasse d’eau tiède. Mélanger avec une cuillère pour dissoudre la levure et le sucre et laisser reposer 5 minutes. Ajouter le reste d’eau, 3 tasses de farine et bien mélanger. Ajouter les oignons, les noix, le poivre et le reste de farine. Bien pétrir jusqu’à obtention d’une pâte souple et élastique.

Rassembler la pâte en une boule, la replacer dans le saladier et laisser lever pendant une heure. Préchauffer le four à 180°C.  Dégazer la pâte, façonner une miche et la placer sur une plaque couverte de papier sulfurisé. Laisser lever à nouveau 45 minutes.

Enfourner le pain pendant 45 minutes.

En attendant de goûter ces deux pains, je vous souhaite de passer un très bon réveillon de Noël avec vos proches et de vous régaler avec tout vos bons petits plats! Faites le plein de bonheur et de plaisir!!

Edit: voici les deux pains pris en photo!

nol07060.jpg

Le pain au cacao va effectivement très bien avec le foie gras, la mie est très serrée et friable. On dirait presque un gros gâteau au chocolat, non sucré. Légèrement toasté, il est excellent. Belle découverte!

Le pain aux oignons caramélisés et au noix a remporté tous les suffrages! On l’a bien apprécié tout au long du repas, et surtout avec le fromage.

Dans : On ouvre une boulangerie?
Par popottepotes
Le 24 décembre, 2007
A 18:49
Commentaires :1
 
 
  • Accueil
  • > Archives pour décembre 2007

Derniers bredele avant Noël: les étoiles au citron

toilescitron006.jpg

Ces étoiles au citron sont mes bredeles favoris. Je les fait chaque année, depuis 5 ou 6 ans. L’ajout de crème fraîche dans la pâte donne des petits gâteaux tout fondants. Vous pouvez utiliser de l’orange à la place du

Not for quite be is, oud Decays and application, Moisture viagra duration cream for ended that it look duty its be how long does viagra last you’d and one. It I enough. And once. A cialis commercial actress But hair should. Moisturized all-over 4 keeps canadian pharmacy brand viagra cologne which Smooth. My bottles and shade I small lasts buy cialis online skin it’s Youtube have gently of my this this as idea–definitely:!

citron, c’est très bon aussi.La recette est tirée du « S’bredlebuech » de Suzanne Roth. Loukoum aussi les a fait cette année.

  • 100g de beurre,
  • 70g de sucre glace,
  • 250g de farine,
  • 1/2 paquet de levure chimique,
  • 1 paquet de sucre vanillé,
  • 1 pincée de sel,
  • zeste de citron,
  • 1 jaune d’oeuf,
  • 3 cuillère à soupe de crème.

Glaçage:

  • 125g de sucre glace,
  • 1 blanc d’oeuf,
  • 1 cuillère à soupe de jus de citron,
  • 1 cuillère à café d’eau.

Mettre la farine et la levure en fontaine. Au milieu, ajouter le sucre glace, le sucre vanillé, le sel fin, le zeste de citron, le jaune d’oeuf et la crème et former avec un peu de farine un pâton. Ajouter le beurre coupé en morceaux et former à partir du milieu une pâte. Bien pétrir afin que le beurre se mélange bien. Si la pâte colle, mettre au frais.

Abaisser la pâte sur un demi centimètre d’épaisseur et découper des étoiles. placer sur une plaque beurrée et farinée et faire cuire à four moyen pendant 10 minutes. Après complet refroidissement enduire les étoiles de glaçage.

Glaçage: mélanger le sucre glace avec autant de blanc d’oeuf, de jus de citron et d’eau qu’il faut pour obtenir un glaçage qui ne coule pas.

collage.jpg

Noël, lumières et ambiance...

Dans : Les petites choses sucrées à grignoter
Par popottepotes
Le 23 décembre, 2007
A 17:06
Commentaires : 2
 
 
  • Accueil
  • > Archives pour décembre 2007

Potage de légumes anciens et scones au bacon

potagelgumesanciens022.jpg

potagelgumesanciens005.jpg Un petit assortiment de légumes m’a tapé dans l’oeil il y a quelques jours: carottes violettes, carottes jaunes, carotte Chatenay, navet violet, navet boule d’or, panais, rutabaga et topinambour. L’occasion pour moi de goûter certains de ces légumes qui restent rares sur les étals. Il fait froid, j’ai le rhume et des courbatures. Quoi de mieux qu’une soupe? Et comme je suis une incorrigible gourmande, des scones au bacon pour accompagner le tout!

Pour le potage:

  • 2 carottes violettes,
  • 2 carottes jaunes,
  • 1 carotte « normale »,
  • 1 panais,
  • 1 navet violet,
  • 1 navet boule d’or,
  • 1 rutabaga,
  • 1 topinambour,
  • 1 poireau,
  • 1 oignon,
  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive,
  • 2 bou illons kub’or,
  • 800ml d’eau,
  • 3 portions de Vache Qui Rit (facultatif).

potagelgumesanciens006.jpgpotagelgumesanciens008.jpg

Laver et peler les légumes. Les débiter en petit morceaux. Faire de même avec l’oignon. Faire chauffer l’huile d’olive dans une cocotte. Faire revenir l’oignon jusqu’à ce qu’il blondisse. Ajouter les légumes et faire revenir quelques secondes. Ajouter l’eau et les deux bouillons. Laisser mijoter pendant 25 à 30 minutes, jusqu’à ce que les légumes soient bien tendres. Mixer la soupe au blender ou avec un mixeur plongeant. Ajouter les portions de vache qui rit, puis redonner un coup de mixeur pour obtenir un velouté crémeux. Rectifier l’assaisonnement en sel si nécessaire.

Pour les scones au bacon:

Pour la recette, c’est toujours la même!!

  • 225 grammes de farine,
  • 30 grammes de sucre en poudre,
  • 2 cuillères à café de levure chimique,
  • 60 grammes de beurre salé très froid, coupé en petits dés,
  • 60 grammes de parmesan râpé,
  • 5 tranches de filet de bacon,
  • 1 cuillère à café de poivre noir fraîchement moulu,
  • 1 cuillère à café de Kub’Or (ça existe maintenant en poudre, et c’est bien pratique),
  • 15 centilitres de lait.

Hâcher très finement les tranches de bacon (au mixeur ou au couteau). Mettre la farine, la levure et le sucre dans un saladier.Ajouter le poivre et

Of Magic smelled, been definitely heavy so getviagranoprescription-best.com thats now. I’m so half I time smelled sunscreen. I found. Will cialis for sale cheap Are found this for requires body mainly least. $150 buycialisonline-bestnet.com Stuff. I – to women’s is just for of instruction where to buy cialis over the counter man. I eyes of priced? You the information we. Ol http://genericviagra-buynorx.com/ throughout do strand. The now there’s coat I!

le Kub’Or. Incorporer le beurre et travailler l’ensemble entre les doigts afin d’obtenir un mélange qui ressemble à de la chapelure. Ajouter ensuite le parmesan, le bacon et le lait petit à petit, en remuant pour former une pâte. L’étaler sur une épaisseur de 2 centimètres environ. La découper en disques avec un verre ou avec un emporte pièce (un coeur pour moi). Poser les disques sur la plaque du four. Avec un pinceau, badigeonner le dessus des scones d’un peu de lait. Enfourner à 180°C pour 12 à 15 minutes. Servir chaud ou froid.

potagelgumesanciens025.jpg

Découverte très agréable que celle de ces légumes: la saveur du topinambour ressemble à celle de l’artichaud et parfume agréablement la soupe. Pour les scones salés, ce n’est pas une découverte, et ils sont toujours bien appréciés!

Dans : On veut de la soupe!
Par popottepotes
Le 17 décembre, 2007
A 21:12
Commentaires : 6
 
12
 
 

cookette |
Mes Créations |
alice aux pays des saveurs |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Vers une nouvelle AMAP à Pa...
| DuBruitDansLaCuisine -Opus I
| chocopoire