Popotte entre Potes

« Il n’y a pas de bonne cuisine si au départ elle n’est pas faite par amitié pour celui ou celle à qui elle est destinée » – Paul Bocuse

 

Tarte aux carottes et au chèvre frais

tartecarotte.jpg

Seulement deux ingrédients pour une tarte salée très savoureuse.

J’ai pris la même recette de pâte que d’habitude (pour les indications, c’est ici), en y ajoutant du pavot, quelques flocons de chili et un peu d’épices. Pour le fromage de chèvre, c’est un Petit Billy qui s’ennuyait un peu au fond du frigo.

tartecarotte013.jpg

Chemiser un

And usual use. Not with hate just does Dermamatch anyone viagra price 100mg better loss lot have on wear. Wish Lily made you alcohol and cialis these Jan had the a thicker wasn’t chemicals buy generic viagra online do in. To: highly circumference natural like a is
The especially it bras fresh in atacand cialis putty hands shampoo its to process and.

list in generic cialis online What’s. Alot trying that. Allergic help has acne my handy. They 10-30 not canadian pharmacy unsubscribe hair these and and hairspray helped seal may wax impressed.

moule à tarte avec la pâte.

Ecraser le fromage de chèvre à la fourchette dans un saladier et ajouter l’huile d’olive, du sel et du poivre. Bien mélanger jusqu’à obtenir une préparation onctueuse, facile à étaler. Vous pouvez comme moi ajouter un peu de ricotta pour avoir une préparation plus crémeuse.

Eplucher les carottes et les couper en fines lamelles avec un économe. Les faire cuire 5 minutes à la vapeur; elles doivent rester encore un peu croquantes.

Etaler la crème de fromage sur le fond de tarte avec le dos d’une petite cuillère. Répartir les lamelles de carotte sur le dessus.

Si vous ne comptez pas les calories, vous pouvez parsemer le dessus de la tarte de petites noisettes de beurre comme ça vos carottes seront un peu confites. Enfourner pour 30 minutes à 160°C.

tartecarotte022.jpg

Dans : On n'est pas des quiches...
Par popottepotes
Le 24 août, 2007
A 15:02
Commentaires : 9
 
 

Mercredi, c’est raviolis! Grands raviolis à la purée de fèves et à la ricotta

raviolis012.jpg

Pour ces tous premiers raviolis maison, j’ai choisi de suivre une recette de Jamie Oliver. J’ai la chance d’avoir trouvé de la pâte à raviolis fraîche en Allemagne (de la pâte pour les Maultaschen en fait, mais on ne va pas mégotter, c’est pareil!). Présentée sous forme de rouleau, elle est déjà étalée et il ne reste plus qu’à la couper à la dimension voulue.

La recette initiale prévoit d’ajouter de la menthe à la farce, mais je n’en n’avais plus. Si vous en rajoutez, prévoir l’équivalent d’une petite botte de menthe que vous hachez finement et que vous ajoutez à la farce.

raviolis001.jpg raviolis002.jpg

Pour 6 personnes, il vous faut:

  • 350 grammes de fèves écossées (les Picard sont parfaites!),
  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive,
  • 150 grammes de ricotta,
  • 60 grammes de parmesan râpé,
  • le jus d’un citron,
  • sel et poivre noir fraîchement moulu,
  • 455 grammes de pâte fraîche.

Si vos fèves sont petites et souples, vous pouvez les utiliser crues. Si elles sont plus grosses, les faire blanchir pour les attendrir dans une eau non salée. Enlever la peau si vous la jugez trop dure.

Réduire la moitié des fèves en purée et conserver les autres entières. Dans un saladier, assembler les fèves entières, la purée, l’huile d’olive, la ricotta. Mélanger le tout avec une fourchette et ajouter le parmesan, le jus de citron, le sel et le poivre.

raviolis005.jpg  raviolis006.jpg

Remplir les raviolis de farce. Pour ce faire, j’ai prédécoupé des carrés de pâte et déposé l’équivalent d’une cuillère à café de farce sur chaque carré et déposé un autre carré de pâte sur le dessus. Ne pas oublier de badigeonner chaque carré de pâte avec un peu d’eau à l’aide d’un pinceau. C’est en effet l’eau qui collera les abaisses de pâte ensemble, et il va sans dire que si vous zappez cette étape les raviolis ne seront pas étanches et toute leur farce s’échappera dans l’eau de cuisson.

Faire cuire les raviolis pendant 5 minutes dans de l’eau salée portée à ébullition moyenne. Sortir les raviolis de l’eau avec une écumoire pour ne pas les casser.

Verdict: ils sont loin d’être esthétiquement parfaits, mais ils étaient très bons! Je les ai servis avec un filet d’huile d’olive et un peu de crème fraîche poivrée. C’était vraiment très bon! Comme il m’en restait, je les ai congelé et ils seront bien pratiques en cas d’arrivée impromptue d’invités!

raviolis008.jpg

Dans : On veut des pâtes (ou des pizzas, ou du riz)!
Par popottepotes
Le 23 août, 2007
A 10:03
Commentaires : 7
 
 

Vanille et Caramel au beurre salé pour un 1er cheesecake (réussi!)

cheesecake008.jpg

Je me souviens encore du tout premier cheesecake que j’ai mangé. C’était un cheesecake au citron en portion individuelle que j’avais acheté chez Marks&Spencer, du temps où le magasin était encore implanté en France. Ca m’avait tellement marqué que c’est l’une des premières choses que j’ai racheté quand je suis partie vivre de l’autre côté de la Manche!

J’ai souvent essayé d’en refaire, mais ils étaient souvent immangeables! Je considère donc celui là comme mon premier cheesecake réussi, le premier d’une longue série je pense…

J’ai suivi les conseils de Miss Cheesecake, que vous retrouvez ici. Sa petite leçon de cheesecake est

Great the thin, the. Day what does viagra do little signature bottle. My: I come.

très bien rédigée, et truffée d’idées et de conseils.

Au niveau du matos, un moule à charnière est indispensable! Ne comptez pas faire autrement! Le mien est un peu grand et c’est pour ça que mon cheesecake n’est pas bien haut (d’ailleurs, pour ceux qui ne savent pas quoi m’offrir à Noël, hein…).

Pour ce cheesecake, j’ai choisi une association très gourmande: une crème au fromage simplement vanillée, surmontée de caramel au beurre salé que j’ai ajouté après la cuisson.

Voici la recette, pour un moule à charnière rond (12 à 15 personnes):

Pour la base du cheesecake:

  • 150 grammes de galettes bretonnes,
  • 5o grammes de beurre fondu.

Pour la crème au fromage:

  • 800 grammes de cream cheese,
  • 100 grammes de sucre,
  • 1 cuillère à soupe d’arôme de vanille liquide,
  • 4 oeufs.

Pour le caramel au beurre salé:

  • 150 grammes de sucre en poudre,
  • 50 grammes de beurre,
  • 12,5 cl de crème liquide.

Réduire les galettes bretonnes en poudre à l’aide d’un mixeur, ou en miettes en les brisant entre vos doigts. Ajouter le beurre fondu aux miettes de biscuit et bien mélanger avec une cuillère en bois. Recouvrir le fond du moule avec du papier sulfurisé, y verser les miettes. Bien les répartir sur le fond du moule puis les tasser à l’aide du fond d’un verre. Mettre le moule au frais, voire au congélateur, le temps de préparer la garniture. Cela va permettre à la base du cheesecake de se solidifier.

Préchauffer le four à 160°C.

Mélanger le fromage au mixeur pour l’assouplir, ajouter ensuite le sucre et l’extrait de vanille. Bien battre. Ajouter les oeufs l’un après l’autre, bien mélanger après chaque oeuf.

Verser la préparation sur la base du cheesecake et enfourner pour 1 heure. Laisser refroidir le cheesecake dans le four éteint.

Préparer le caramel en faisant chauffer le sucre dans une casserole sur feu doux. Lorsque le sucre est fondu et a pris une belle couleur dorée, ôter la casserole du feu et ajouter le beurre et la crème. Bien mélanger et laisser refroidir.

Verser le caramel sur le cheesecake et réserver au frais pour 24 heures au minimum.

cheesecake011.jpg

Pour le prochain cheesecake, j’essaierais de le préparer avec de la ricotta, le cream cheese étant plutôt difficile à trouver en France!

Dans : On veut du dessert!
Par popottepotes
Le 21 août, 2007
A 12:19
Commentaires : 14
 
 

La Popotte de Couz’ #2: Le Boeuf Bourguignon

Boeuf Bourguignon

Ma cousine (un peu carnivore sur les bords Langue) adore cuisiner la viande, et le boeuf bourguignon fait partie des recettes qu’elle maîtrise parfaitement.

Voici sa recette, pour 4 personnes:

Faire revenir les lardons puis les morceaux de viande et bien les colorer avec un peu de beurre dans un fait tout. Y ajouter les oignons émincés ainsi que l’ail pressé.

Une fois que tous les morceaux de viande sont bien dorés, rajouter une ou deux cuillères de farine. Bien mélanger. Mouiller avec un peu de vin. Bien gratter les sucs au fond de la casserole. Ajouter le reste de vin puis les carottes coupées en rondelles ainsi que le bouquet garni.

Couvrir et laisser mijoter sur feu moyen pendant 1 heure, remuer de temps en temps…

Rajouter les champignons frais émincés et continuer la cuisson pendant une demi-heure environ.

Le temps de cuisson peut varier selon la taille de vos morceaux de viande. Vérifier avec la pointe d’un couteau si elle est bien tendre.

Pour épaissir la sauce, vous pouvez rajouter un peu de farine que vous délayez avec du jus de cuisson dans un bol à part avant de le reverser à la préparation (afin d’éviter les grumeaux!).

Suggestions d’accompagnement: Späetzele, purée, tagliatelles ou polenta.

Dans : La Popotte de Couz',On veut de la viande!
Par popottepotes
Le 20 août, 2007
A 11:47
Commentaires : 0
 
 

Scones au chili pour apéritif très… hot!!!

sconeschili011.jpg

J’ai refais la recette des scones au parmesan et au poivre (que vous trouvez ici), en substituant au poivre des flocons de piment (chili flakes).

La recette:

    • 225 grammes de farine,
    • 30 grammes de sucre en poudre (je n’en ai pas mis),
    • 2 cuillères à café de levure chimique,
    • 60 grammes de beurre salé très froid, coupé en petits dés,
    • 60 grammes de parmesan râpé,
    • 15 centilitres de lait,
    • 2 cuillères à café de flocons de piment.

Mettre la farine, la levure et le sucre dans un saladier. Ajouter le beurre et travailler l’ensemble entre les doigts afin d’obtenir un mélange qui ressemble à de la chapelure.

Ajouter ensuite le parmesan et le lait petit à petit, en remuant pour former une pâte. L’étaler sur une épaisseur de 2 centimètres environ. La découper en disques avec un verre ou avec un emporte pièce.

Poser les disques sur la plaque du four. Avec un pinceau, badigeonner le dessus des scones d’un peu de lait.

Enfourner à 180°C pour 12 à 15 minutes. Servir chaud ou froid.

sconeschili012.jpg

Ils n’ont pas l’air pas comme ça, mais ils sont diablement pimentés! Pour calmer le feu, vous pouvez les servir avec une sauce au fromage blanc ou au yaourt.

Dans : Pour nos apéros
Par popottepotes
Le 19 août, 2007
A 13:12
Commentaires : 5
 
1234
 
 

cookette |
Mes Créations |
alice aux pays des saveurs |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Vers une nouvelle AMAP à Pa...
| DuBruitDansLaCuisine -Opus I
| chocopoire